Association WiFi Braconne & Charente

CA du 25 novembre 2016

Report de l’AG :

Gérard informe qu’il n’a pas eu le temps de préparer l’AG pour le 3 décembre (manque de temps). Il est donc décidé de reporter celle-ci en janvier 2017, en espérant qu’on aura des informations sur la mise en service du haut débit dans certaines communes (qui se fait tant désirer).Yvon va se renseigner sur la disponibilité d’une salle. Yannick pense qu’il serait bon d’en informer les adhérents.

Trésorerie :

Patrice fait un point sur la trésorerie en précisant une perte mensuelle de 200 euros de cotisations. Pour l’instant, le fond de roulement de trésorerie permet de continuer sur le tarif actuel de Solstice….mais il va falloir envisager de réduire la voilure, notamment avec la perte prochaine d’adhérents sur Jauldes, dès fin janvier 2017. Il demande donc de commencer à anticiper cette nouvelle donne.

Alexis a l’occasion de rencontrer la commerciale de Solstice, et nous fera un retour de tarification.

Point sur Brie :

L’accès haut débit est ouvert sur Brie. Yannick intervient en précisant qu’il reste une vingtaine d’adhérents connectés à notre réseau, principalement reliés à  la base de Magalie. Un mailing de rappel sera fait (voire un courrier) pour informer les adhérents que la connexion sera fermée au 31 décembre 2016 sur BRIE. Yvon pense pourvoir démonter les bases de Francis, les Maisonnettes. Une discussion s’engage pour l’école de BRIE, le matériel restera en place, sauf peut-être quelques éléments inutiles (omni par exemple).

Gérard insiste sur la sécurité, et conseille de prendre la nacelle pour toutes les interventions. Hors de question de prendre le moins risque. Une réunion technique pour la préparation du démontage du réseau de BRIE sera également prévue : tout se fera avec la concertation et l’avis de tous pour une meilleure coordination.

Points Techniques :

Patrice fait remarquer qu’il connaît des soucis avec les wrt qui passent d’une sécurité AES à TKIP sans raison apparente (connexion sécurité wifi). Gérard propose, avec l’accord de l’assemblée de programmer une réunion technique dès vendredi prochain pour préparer une dizaine de routeurs WRT.

Une demande d’une société concernant la gestion des compteurs d’eau souhaiterait récupérer les points hauts. Stéphane intervient et pense qu’il faut être prudent et se rapprocher des mairies pour envisager ce transfert. Il pense qu’il faut céder ces points aux mairies respectives, avec le matériel, si accord.

Stéphane récupère le poteau de Veolia. Il s’occupe du démontage. L’accord est donné à Stéphane, rappelant les dommages qu’il a subi lors du dernier coup de vent sur la commune.

 

 

Quand vais-je avoir l’ADSL ?

Quelques adhérents contactent l’association pour savoir quand leur secteur va enfin bénéficier d’une montée en débit ADSL.

Ce projet ne dépend pas de l’association. Nous vous invitons à vous rapprocher de vos élus et consulter régulièrement le site www.degrouptest.com qui indique quand votre ligne de téléphone fixe sera éligible.

Voici un petit tutoriel pour vous guider.

degrouptest1

degrouptest3

degrouptest4

 

degrouptest5

 

degrouptest6

Lettre du 29 avril 2016 adressée aux adhérents Wifi-Braconne

Cher(es) adhérent(es)

Voilà maintenant 10 ans que notre association a déployé une solution wifi pour résorber les zones blanches d’internet sur le territoire de la Communauté des Communes Braconne & Charente, là où l’ensemble des opérateurs ont déclaré forfait.

L’initiative de cette aventure humaine, à l’époque, en revient à Christophe RAMBLIERE, élu sur la commune de Brie, et devenu par la suite, porteur du projet de la montée en très haut débit.

10 ans que des adhérents actifs, tous bénévoles de l’association ont oeuvré à maintenir une qualité de services sur le réseau, après leur travail, pendant les week-ends, et même pendant leurs congés.

Sans compter les réunions techniques chaque vendredi soir, ou encore les réunions statutaires de l’association, les assemblées générales …

Au fur et à mesure de l’avancée de l’équipement des sous-répartiteurs en fibre et de l’ouverture des offres commerciales, nous démonterons progressivement notre matériel, non sans une certaine nostalgie, car durant toutes ces années, nous avons créé de véritables liens d’amitiés avec la plupart d’entre vous.

Ce ne fut pas non plus un long fleuve tranquille, car dans toute relation, s’il y a eu des hauts, il y a eu aussi des bas.

Que va-t-il se passer pour vous maintenant ?

Tout d’abord, nous vous recommandons de vous rapprocher de votre opérateur de téléphonie ou d’internet pour savoir s’il offrira ou non un nouveau service et à quelle date. À ce jour, seul Orange et Free se sont engagés à utiliser les nouveaux sous-répartiteurs.  Attention, pour bénéficier d’ internet suite à la montée en débit, il vous faudra disposer d’une ligne téléphonique et cela peut être très long à obtenir …

Dans un second temps, nous vous serions reconnaissant de bien vouloir rapporter votre matériel, mis à disposition par l’association, auprès de votre mairie en précisant votre nom à la personne qui vous recevra.

Au préalable, pensez également à arrêter vos prélèvements, en prenant contact impérativement auprès de notre trésorier, Patrice FAURE, dont l’adresse email est [email protected]

Nous avons appris malheureusement que certaines lignes téléphoniques ne pourront bénéficier de cette avancée technologique, nous le regrettons profondément, mais à chacun ses propres responsabilités.

Nous espérons vous voir lors de la prochaine assemblée générale où nous vous apporterons toutes les informations nécessaires.

Les membres du Conseil d’Administration se joignent à moi pour vous remercier très sincèrement et chaleureusement pour toutes ces relations amicales que nous avons tissées ensemble pendant toute cette décennie.

Bien amicalement,

Gérard AUBARBIER,

Président de Wifi Braconne Charente.

Conseil d’Administration du 8 avril 2016

Membres du CA Présents :

Alexandre, Lionel, Gérard, Christian, Stéphane, Alexis, Sébastien, Bernard, Yannick, Christophe, Yvon, Patrice

Trésorerie :
Patrice précise qu’il y a eu à ce jour quatre résiliations d’adhésion.

Service wifi :

Gérard pense qu’il serait sans doute plus simple que les adhérents remettent le matériel wifi à leur mairie respective.

Il a eu l’accord de la mairie de Vindelle. Patrice a également informé Eric SAVIN pour Jauldes.

Christophe en informera la mairie de BRIE. Un email sera effectué en complément.

Christophe intervient en informant le CA qu’une réunion publique se tiendra à BRIE le vendredi 29 avril 2016 pour une présentation sur la montée en très haut débit.

Gérard se charge de l’envoi d’un emailing pour informer les adhérents.

Christophe ajoute qu’il subsistera malheureusement des secteurs qui ne bénéficieront pas de cette avancée technologique, notamment à cause de l’utilisation du multiplexage par Orange sur certaines lignes.

Un long débat s’instaure entre les membres du CA…sur la date butoir du service wi-fi.

Il est difficile de cesser totalement ce service, en ayant le sentiment de laisser quelques foyers sans solution ou presque, même s’il existe des technologies intermédiaires comme le satellite, voire la 4G.

Gérard rappelle que cet état de fait ne relève en aucun cas de la responsabilité de notre association qui a oeuvré pendant plus de 10 ans dans l’attente de solution.

Date prochaine Assemblée Générale :

Gérard proposera quelques dates pour le mois de décembre, en espérant sincèrement que le déploiement de la montée en débit sera terminé.

Point Technique :

Pas de remarque particulière.

Une semaine de galères de Brénat… et les sauveurs !

Depuis quelques jours, le secteur de Brénat a des soucis de connexion internet. Un coup ça marche, un coup ça rame à fond.

Vendredi 22 janvier, lors de la réunion technique, les bénévoles actifs ont donc préparé du matériel pour tenter de résoudre les soucis :

  • préparation d’une nanostation pour la base Brenat 3
  • préparation de 2 Nano Beam pour le lien château d’eau – Brenat
  • création de câbles réseaux
  • démarrage du lien Maison Asso et Bourlerie avec contrôle du lien

Lundi 25 janvier, la pose des Nano Beam a permis d’améliorer considérablement la qualité du lien 5 G entre le château d’eau de St Yrieix et et Brenat 2. L’ajout d’une nanostation sur Brenat 2 permettra par la suite d’accéder à Air Control pour mieux diagnostiquer les soucis.
A l’issue de cette journée, il restait quelques petits soucis à résoudre.

Mardi 26 janvier, Gérard et Lionel ont changé l’alimentation de la Nano Beam, car unproblème sur le LAN subsistait : Souci résolu du côté du château, mais soucis encore présent sur Brenat 2 (impossible de se connecter sur l’antenne) et sur Brenat 3 (mauvais débit). La qualité de lien est excellente mais aucune connexion possible.

Mercredi 27 janvier, de 16h30 à 18h30, intervention chez les parents de Séb G, après un test de débit avec Alexis et Séb P, tout semble OK. Vingt minutes après notre départ, patatras, plus rien ne fonctionne ! La décision est prise de flasher l’antenne du château pour la réinitialiser et repatatras… le flashage loupe. Du coup, Alexis et Gérard se rendent au château pour préparer et monter une autre antenne. Bilan, ils sont restés jusqu’à 23h00 dans le froid ! Le pire, c’est que le problème d’accès reste le même. Il ne reste plus que deux solutions : changer le câble et changer le switch.

Jeudi 28 janvier, après une visite au Créalab d’Angoulême, nouveau diagnostic : il semble que l’antenne neuve soit défectueuse.

Vendredi 29 janvier, l’équipe retourne sur Brenat 2. Alexis est même remonté sur le toit pour changer le câble, de manière à écarter tout doute matériel

Après des recherches sur internet et le parcours de forums de long en large, en anglais, nous découvrons que nous ne sommes pas les seuls à être confrontés à ce genre de souci sur les nouvelles Nano Beam.

Les symptômes souvent relatés sont les suivants :

  • une qualité de lien exceptionnel en wifi mais un débit faible
  • pas d’internet

La solution pour un lien 5G est trouvée et mise en œuvre :

  • cocher « mode lien point à point longue portée » sur le POINT d’accès et uniquement sur le point d’accès et pas l’inverse.
  • cocher le mode wds (mais ça on le fait déjà)

Autre solution : quand le débit est divisé par deux après avoir branché un
routeur derrière ou s’il est asynchrone (une base par exemple ou un lien 5G) :

  • Vérifier que le LAN est en FULL-DUPLEX, ainsi que la carte réseau de
    votre ordi.
  • Faire le test avec un câble réseau avant de passer en wifi.

Bref, Brénat a retrouvé internet vendredi dans la soirée.

Ce long message vous permet de comprendre pourquoi certaines réparations sont longues. C’est aussi un formidable témoignage de la vivacité d’action des bénévoles et de l’association qui assure la maintenance du réseau jusqu’au bout. Alors, bravo et merci aux bénévoles actifs, ces membres de l’association qui sont si dévoués.

11 janvier 2016 – Il y a de l’orage dans l’air…

orageDécidément, nous n’avons pas de chance.

Vers 12h30, plus de courant au château d’eau : du coup, plus d’internet nulle part.

Heureusement, Alexis a pu aller jeter un œil sur l’installation et, après constat du souci, a fait redémarrer notre réseau.

Vers 16h, accident sur Brénat. Un véhicule a heurté un poteau : plus de courant dans le secteur et donc plus d’internet.

Vers 18h, retour du courant, mais pas d’internet dans le secteur. Après investigation, le problème a été repéré et résolu. L’onduleur qui alimente les antennes de Brenat 2 et le lien Brenat – Château d’eau, avait pris le relais lors de la panne électrique. Mais comme elle a duré longtemps, la batterie n’a pas tenu et l’appareil a fini par s’éteindre. Lors de la remise en route du courant, il n’a pas redémarré. Merci à la famille Guinaudeau pour leur accueil car décidément, nous sommes obligés de leur rendre pas mal de visites en ce moment.

9 janvier – Un samedi bien rempli !

travaux Samedi 9 janvier, les bénévoles ont planifié une sortie nacelle pour résoudre des soucis importants sur Vindelle et Brénat !

Le matin, l’équipe débute à 10h15 aux Fins bois,en changeant tout : les antennes et les câbles + le switch…..et comme disait histoire : « ça eût payé »

Après une pause bien méritée à 12h30, l’équipe se rend au Cluzeau pour changer le câble de l’antenne. La seule déception était le fait de ne pas voir en direct la Bourlerie…..MAIS cela ne décourage pas l’équipe !
Lionel décide de la monter à la Maison des asso….. Ils ont eu quelques péripéties… mais ont tout résolu tranquillement, et surtout dans la bonne humeur.

Retour ensuite à Vindelle à 17h20 après quelques tests….

Puis direction Brénat… Là , un dépannage IMPRESSIONNANT est organisé : mise en place de la Bullet M2 préparée par Pascal depuis des mois….qui fonctionne à merveille….MERCI PASCAL !

Le buffalo dans son boîtier était plein d’eau…….(ex-Brenat2)

Alexis, décide de faire du ménage, il monte un switch Ubiquiti, ce qui permet de retirer pas mal de matériel.

Les parents de Séb G. ont bien gentiment offert l’apéro pour trinquer à cet excellent travail accompli.  Un grand merci à eux.

Bref, une journée de boulot mais très agréable, surtout quand le résultat est là….car il y a pas photo…..sans compter qu’ils n’ont pas encore activé la seconde antenne 5G vers la Bourlerie.

Un grand merci à toute l’équipe !!!! (Gérard, Yvon, Bernard, Lionel, Alexis et Bruno)

 

Conseil d’administration du 8 janvier 2016 – Compte-rendu

Introduction de séance :

Le Président, Gérard Aubarbier, souhaite ses meilleurs vœux à toute l’équipe.

 

1/ Vote des élections :

Le CA valide les élections de l’AG précédente

 

2/ Point financier :

Rien de nouveau depuis l’AG.

3/ Point par commune :

Vindelle : intervention technique demain aux Fins Bois, Le Bourg, La Bourlerie : Avec le mauvais temps, la dégradation du réseau s’est accentuée : un câble prend l’eau mais on n’a pas l’assurance que le problème vienne uniquement de cela. Du coup, un changement complet du matériel va être fait.

Asnières/Nouère : Problème sur Brénat depuis hier. Une intervention sera faite demain chez Monsieur et Madame Guinaudeau et les techniciens profiteront de l’intervention pour installer des nouvelles Bullets.

Brie : Une nanobridge chez un adhérent est tombée en panne. Ce début de semaine, la nano qui amène internet chez Stéphane est tombée en panne (antenne ou câble défectueux). Il a remarqué que des antennes se sont remises en configuration d’usine. Depuis hier, le réseau fonctionne à nouveau. Apparemment, le souci viendrait d’une micro-coupure. L’onduleur doit avoir un souci de batterie. Il sera remplacé par un onduleur qui reste sur Vindelle.

Jauldes : L’accès wifi dans la salle municipale est utilisé uniquement lors de réunions municipales ou associatives.

4/ Le matériel technique :

Il reste au moins :

– une rocket pour faire une base

– des kits adhérents

Un inventaire du matériel doit être fait par Yvon et sera mis sur Dropbox.

Il manque des bullets M2 et des Nano Bridges qui servent pour les liens

Une commande de matériel manquant (dont un disque dur pour le serveur) sera faite pas la suite.

Les techniciens de chaque secteur doivent indiquer les besoins sur Dropbox.

Il est prévu de cloner le serveur du château d’eau de manière à avoir un deuxième serveur opérationnel en cas de panne.

 

5/ Mise en place fibre optique – quartier de la Loge

L’asso profite du déploiement de la fibre optique et demande un point d’accès fibre en tant que fournisseur d’accès.

Le but est de permettre à l’école de la Prévoterie d’avoir un meilleur débit internet sachant qu’aucune amélioration autre ne sera possible lors de la montée en débit.

Quand l’arrêt des services Wifi sera effectif, l’accès fibre pourra perdurer par l’asso. L’entretien, la gestion, ainsi que le coût du fournisseur d’accès fibre seront dévolus à un tiers. Une convention sera sans doute nécessaire pour cadrer   son utilisation et déterminer les responsabilités.

 

6/ Projet de montée en débit

Importance de la communication et l’accompagnement des adhérents.

Les membres de l’association pourront être présents lors des réunions d’information organisées par les communes si les élus le souhaitent.

 

7/ Les projets à venir

  • Visite du Crealab d’Angoulême : un framadate sera mis en place pour trouver une date.
  • Sortie : comment fonctionne un émetteur TNT et un émetteur Radio FM
  • Soirée présentation de l’activité de la nouvelle Société de Daniel (possibilité de l’ouvrir à des personnes extérieures à l’association)
  • Soirée technique avec Alexandre

Il n’y aura de réunion technique que lorsque c’est nécessaire.

La séance est levée à 22h40.

Assemblée générale du 28 novembre 2015

Présents :

Jérôme Lambert, député

Christophe Ramblière, conseiller régional, représentant de la CDC Braconne & Charente et membre de l’association.

Christiane Guerry, conseillère municipale à BRIE, représentant Michel BUISSON

Les membres du conseil d’administration de l’association, les bénévoles actifs

Une quarantaine d’adhérents

Excusés :

Michel Buisson, maire de Brie
Eric Savin, maire de Jauldes
Caroline Lacroix, adhérente

L’assemblée générale débute à 10h00 avec les remerciements du président auprès des élus présents de la CDC pour son accueil.


 ORDRE DU JOUR DE LA SÉANCE

  • Rapport moral du président

  • Rapport d’activités de l’année 2015 ; approbations

  • Rapport financier par le trésorier ; approbations

  • Montant de la cotisation en 2016 ; approbations

  • L’avenir d’internet très haut débit sur le territoire

  • Perspectives 2016

  • Élection des membres du bureau 2015-2016 ; approbations

  • Questions diverses

En préambule à l’assemblée générale, une discussion s’engage avec Jérôme Lambert qui devra partir tôt, retenu par d’autres réunions. M. Lambert souligne la bonne gestion autonome de l’équipe associative qui n’a pas eu besoin de faire appel encore à lui. Mais il propose à nouveau de faire passer d’éventuelles questions si nécessaire.

Gérard intervient : Merci d’être là fidèlement, et d’accepter sans aucune rancune mes interventions (humour). Mais sachez que je défends avant tout des idées, combats des inégalités, mais jamais les hommes. On parle beaucoup de citoyenneté aujourd’hui, et davantage encore avec les événements dramatiques que nous vivons. Il serait temps de rappeler ce principe également à certaines entreprises. En exemple, je citerai Orange. Je ne peux pas entendre que l’on ne peut rien, c’est le système qui est ainsi… Il y 70 ans, quelques uns ont dit justement NON, à qui nous devons notre liberté aujourd’hui.

Pour être plus concret, puisque vous me le demandez, il y a sur Vindelle des lignes téléphoniques de qualité déplorable. Il me semble important que l’entreprise soit en quelque sorte « recadrée » par l’ensemble des élus. Je souhaite que cela remonte au plus haut niveau.

Réponse : M. le député est en relation privilégiée avec Orange au moins une fois par mois.  Il est important de l’informer des situations délicates afin qu’il prévienne l’opérateur historique. La réactivité est souvent très bonne. Il est vrai que le réseau est très vétuste dans certaines zones.

1- RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT :

L’association a mis en place son réseau il y a plus de 9 ans.

Le projet de développement de la fibre sur le territoire laisse envisager un arrêt des services de l’association dans moins d’un an. Cela sera expliqué dans l’exposé.

2- RAPPORT D’ACTIVITÉS WIFI BRACONNE CHARENTE ANNÉE 2015

Le Conseil d’administration s’est réuni quatre fois cette année.

– 16 janvier 2015 : validation des élections

– 13 mars 2015 : interim de trésorerie : Patrice succède à Luc pour assurer la gestion de la Trésorerie, ce dernier ayant quitté le département.

– 2 octobre : programmation de l’arrêt des services Wifi

– 27 novembre 2015 : préparation des AG du 28 novembre 2015

L’équipe technique se réunit presque chaque vendredi soir sur Brie, Jauldes ou Vindelle pour échanger sur les technologies, réaliser les kits adhérents, gérer le serveur et résoudre des problèmes techniques sur le réseau.

POINTS TECHNIQUES PAR SECTEUR

Toutes les bases sont reliées à un accès fibre sauf Salzines, sur la commune d’Asnières qui est relié à un accès ADSL.

Un point par communes est effectué.

Asnières : Globalement, beaucoup moins de souci et souvent, quand il y en a, de sont des problèmes d’accès wifi (liés au routeur Wifi de l’adhérent) ou de messagerie. Salzines, connecté à une ligne ADSL classique, a eu des soucis importants qui ne peuvent pas être détectés sans alerte des adhérents. Une ligne orange avait été coupée par erreur par Orange et la remise en route a pris beaucoup de temps. Enfin, quelques antennes ont été changées au printemps pour faciliter les interventions à distance.

Brie : Moins de soucis et de pannes graves. Des soucis avec les boites mails qui ne sont pas gérées par l’association. Des problèmes de débit au printemps, une grosse panne cet été sur le mat de la loge due à un orage qui a impacté une cinquantaine de foyers. Réseau globalement stable. L’équipe sur Brie s’est rétrécie. Luc était très disponible, il n’est plus là.

Jauldes : Pas de problèmes majeurs. Précision : les adhérents sont responsables de leur matériel propre. On n’est pas sensé intervenir sur celui-ci. Deux adhérents signalent des soucis, surtout sur la Motte (accès bloqué sur le portail). Inquiétude concernant l’avenir : des soucis réguliers avec les lignes téléphoniques qui sont vétustes, alors, l’accès ADSL, ils ont des doutes.

Vindelle – Balzac : Peu de perturbations. Elles ne sont pas toujours faciles à expliquer. Gérard rappelle quelques soucis sur la messagerie communautaire. Mais celle-ci a le mérite de ne pas profiler les personnes.

APPROBATION : Qui est contre ? 0 Qui s’abstient ? 0
Le rapport moral est par conséquent adopté à l’unanimité.

 

Démonstration en direct sur les outils de monitoring de l’association par Yannick

– Le logiciel de surveillance à distance : Air Control. Sur une liste déroulante, on choisit une antenne base et on peut voir la liste des personnes connectées. Des graphiques permettent de voir les pics de débit consommés.

Cette interface a grandement facilité la visibilité des soucis.

Yannick montre l’ancien système (tout en ligne de commandes, beaucoup moins convivial).

Air control permet aussi de se connecter sur le kit client des adhérents. Cela permet de diagnostiquer des éventuels soucis, de gérer le débit de connexion, d’autoriser ou d’interdire certains services (exemple> torrent). Bien sûr, la visibilité s’arrête au niveau du kit de connexion : il n’y a aucun accès aux données des adhérents.

En cas de souci, la meilleure solution reste le signalement sur la ligne téléphonique de l’ association car tous les techniciens reçoivent le message par mail.

Gérard remercie Alexandre Moreno et Daniel Sery, absents aujourd’hui, qui sont les ingénieurs de l’association qui ont permis d’avoir les outils actuels.

 

3- RAPPORT FINANCIER

Il est présenté par Patrice Faure.

Arrêt des comptes le 28 novembre 2015

Dépenses : matériel, locations de la nacelle, frais bancaires, frais de fonctionnement (lignes free pour contrôler le réseau, assurance, boissons, impayés, abonnements…)

Recettes : cotisations, location des kits, abonnements, vente de matériel (un routeur wifi)

Le cahier comptable a été vérifié par Max Maccari qui certifie les comptes conformes et remercie le trésorier pour l’excellente tenue des comptes.

La provision permettra de continuer jusqu’au bout la mission de l’association.

Le budget est voté à l’unanimité.

Prévisionnel : Certains démontages seront peut-être effectués par des prestataires extérieurs.

APPROBATION : Qui est contre ? 0 Qui s’abstient ? 0
Le rapport financier est par conséquent adopté à l’unanimité.

 

4- MONTANT DE LA COTISATION

Le montant reste inchangé depuis 2006.

Le Conseil d’administration a choisi de maintenir la cotisation mensuelle à 15€, adhésion incluse.

APPROBATION : Qui est contre ? 0 Qui s’abstient ? 0
Le montant de la cotisation est par conséquent adopté à l’unanimité.

 

5- L’AVENIR D’INTERNET TRES HAUT DEBIT SUR LE TERRITOIRE

Christophe Ramblière présente le programme de montée en débit.

Au niveau national, une nouvelle feuille de route concernant l’Etat est parue en février 2013. L’objectif est de raccorder tous les foyers des agglomérations en fibre optique d’ici 2020

Pour la Charente, cela représente 300 millions d’euros soit 1250 € par habitant.

Une étape intermédiaire (à 5 ans) a été programmée :

– construction d’un réseau de collecte départemental (61 millions d’euros)

– une montée en débit hertzienne et/ou filaire (11 millions d’euros)

Au niveau des CDC Braconne & Charente, Charente Boëme Charraud et Vallée de l’Echelle

Objectifs : permettre un accès THD aux entreprises, permettre un accès aux offres triple play (internet, téléphonie et Tv) aux particuliers

Cela nécessite la mise en place de 98 km de fibre optique (3 km installés chaque jour en ce moment) pour relier les entreprises et les sous-répartiteurs) : 80 % du réseau utilise les fourreaux de FT. Le reste a été fait par les CC.

Pour les entreprises, raccorder en fibre optique les ZAE (17) : 170 des 184 entreprises ont demandé un raccordement en Fibre Optique sans aucun frais pour les entreprises. Suite à des négociations, la tarification prévue pour ces entreprises sera d’environ 65 € les 100 Mbits symétriques par mois, tarif très préférentiel. (mise en place terminée fin mars 2016, le démarchage des opérateurs a commencé)

– Pour les particuliers, actuellement, 65 % des foyers des 3 CDC ont – de 4 Mbits.

Les sous-répartiteurs coûtent 150000 € par répartiteur (il y en a 37), financés par la collectivité et installés par FT. la collectivité paiera une location pour l’utilisation des fourreaux de FT. La maintenance sera aussi à payer par la CDC. Par contre, les opérateurs paieront une location de la fibre optique à la collectivité.

Débit espéré : entre 10 et 70 suivant la distance entre la maison et le sous répartiteur.

A la fin 85 % des foyers pourront avoir + de 4 Mbits.

L’application des règles de l’ARCEP ne permet pas de faire mieux actuellement. Il faut par exemple un certain nombre d’adhérents non éligibles à l’ADSL pour que la collectivité puisse proposer une solution. En tous cas, l’ensemble des secteurs qui pouvaient être éligibles ont été traités par la collectivité. De plus, les lois évoluent et continueront d’évoluer. On peut par exemple installer des sous-répartiteurs, ce qui n’était pas faisable avant.

Coût de l’opération initial 13 millions > Coût final : 7,3 millions. Cette baisse est due à certains projets non retenus, à une tarification des entreprises plus basse que prévu.

La participation financière restant à la charge des communes s’élève à 20 %

Concernant les réalisations concrètes, la mise en place des infrastructures a pris 12 semaines de retard : (trois mois d’attente de fourniture de fibre optique par exemple). Ainsi, aux dernières nouvelles, le dernier sous-répartiteur fibré sera mis en route  le 16 août 2016.

Pour l’instant, Orange et Free sont les seuls opérateurs a avoir confirmé leur implantation sur le secteur.

Si certains adhérents n’ont pas de ligne téléphonique, il est conseillé de ne pas tarder à demander une ouverture.

Ensuite, il faut se renseigner auprès des opérateurs sur le type d’ouverture, le type d’abonnement proposé, le détail des offres et conditions…

Informations :

– Sur le site Braconne Charente, un fichier Google Earth permet précisément d’avoir accès aux informations (débit possible). Même chose sur le cadastre des mairies.

Des réunions d’informations seront organisées au sein des communes des CDC.

6- PERSPECTIVES

  • Les premières dates permettaient d’espérer stopper le service wifi au 30 juin 2016.

  • Suite aux informations nouvelles et du retard, le CA réuni hier soir a pris de nouvelles décisions. Pour chaque zone, le service Wifi de l’association sera  clôturé deux mois maximum après l’ouverture de l’accès ADSL des sous-répartiteurs par les opérateurs.

  • Accompagner les adhérents dans la migration vers un autre opérateur

  • Démontage des installations : par les bénévoles et des prestataires extérieurs.

  • Devenir du matériel > Voir en CA ce qui peut être vendu, donné l’année prochaine. Stéphane précise que le matériel est vite obsolète. Il sera difficilement revendable.

  • Radiation des contrats de services (Free, Orange, Covage)

  • Guider les adhérents en zones blanches vers d’autres solutions.

7- ÉLECTIONS DES MEMBRES SORTANTS DU BUREAU

– Tous les membres se représentent.

– La tradition veut que chaque année, le président soit un membre d’une commune différente de la CDC. Cette année, c’est au tour de Vindelle.

Après délibérations, sont désignés comme :

Président : Gérard Aubarbier

Vice-présidents : Alexis Fargeot, Daniel Séry, Lionel Lopez, Yannick Faye

Trésorier : Patrice Faure

Trésorier-adjoint : Yvon Baussant

Secrétaire : Sébastien Papineau

Secrétaire-adjointe : Marie-France Michel

Membres : Geneviève Lacouture, Eric Savin, Christian Chatagnon, Patrick Daliguet, Bernard Lacroze, Stéphane Bernard, Sébastien Guinaudeau, Alexandre Moreno, Bruno Proux, Christophe Ramblière, Pascal Petit.

L’assemblée générale se termine à 12h30.

Conseil d’administration du 27 novembre 2015

Présents : Christophe, Stéphane B, Yannick, Daniel, Patrice, Christian, Lionel, Alexis, Gérard, Bernard, Geneviève, Yvon, Sébastien

 

Point par rapport à l’arrêt des services :

Situation actuelle : la date d’arrêt était fixée initialement fin juin. Or, aux dernières nouvelles, il y aurait un retard de 6 mois. Que fait-on ?

Une fois le réseau complet réalisé, il restera encore 10 à 15 % de personnes qui ne bénéficieront pas du haut débit.

Il faudra d’abord valoriser ce qui a été fait sur notre territoire et trouver ensuite des solutions qui devraient évoluer. Déjà, cette année, l’ARCEP a ouvert la possibilité de créer des nouveaux sous-répartiteurs pour les zones blanches.

L’avis des membres :

Gérard : Il y a une baisse d’entrain : activités autres bien légitimes, vieillissement de l’équipe, changement de situation personnelle. Continuer s’il le faut mais à condition de préserver les « hommes », les amis, avant les activités de l’association, bref « les copains d’abord », l’association après. Je ne voudrais pas également faire le ou les mois de trop, au risque de ternir l’image de notre association.
L’être humain est ainsi (au moins quelques-uns), il ne retiendra que les derniers moments, il oubliera vite le travail effectué pendant dix ans. Les Fins-Bois sur Vindelle nécessiteraient un renouvellement de matériel, il ne tiendra pas jusqu’à septembre.

Yannick : Continuer, oui, à condition qu’on ne proroge plus par la suite. Il ne faudrait pas que ça dure encore plus longtemps. Attention à la vétusté de certains matériels. L’inquiétude de Yannick concerne plus la période tampon entre le départ massif des adhérents vers des opérateurs traditionnels et l’arrêt total des services. L’association ronronne un peu car il n’y a plus de challenge technique. Est-ce que s’arrêter à la date initialement prévue et laisser les gens sans rien ne les conduira pas à garder une opinion négative de l’association ?

Daniel : Il faut accompagner l’adhérent dans la migration vers l’ADSL. Des problématiques personnelles l’ont mis à distance de l’association. Mais il pourra accorder plus de temps à l’association maintenant.

Patrice : On ne peut pas stopper en juin. Ce n’est pas dans l’esprit de l’association.

Christian : Présent chaque vendredi. On ne voit plus beaucoup de monde en effet. Mais il faut continuer.

Lionel : Les réunions techniques de vendredi ne se justifient plus car on n’a presque plus de problèmes. Luc réussissait à fédérer le groupe. Il faut fixer une date d’arrêt, quitte à prolonger un peu (deux ou trois mois maximum).

Alexis : Il faut continuer. Sachant que le dernier secteur connecté devrait être fait en août, il faudrait prévoir une prolongation jusqu’à fin septembre. Mais difficile de changer de date ensuite si un nouveau retard arrivait.

Bernard : Il faut continuer jusqu’au dernier adhérent raccordé mais on sent l’usure des techniciens bénévoles.

Geneviève : Il faut continuer. Elle remercie les bénévoles et comprend la lassitude, surtout pour ceux qui sont présents depuis 10 ans.

Yvon : Il faut continuer. L’association a été extraordinaire, excellente expérience humaine. L’importance est de conserver l’ambiance soudée de l’équipe.

Stéphane : Il faut continuer. Il est important par contre d’être ferme sur la fermeture au bout de deux mois après la possibilité d’accès à l’ADSL.

Christophe : Le projet va aboutir. C’est une certitude qui doit nous rendre sereins. L’association doit donc continuer jusqu’au bout. Le retard pris est du à des aléas techniques d’entreprises. Il pourrait y en avoir d’autres. Mais le projet est entièrement validé, financé donc on a l’assurance d’une mise en route à courte échéance.

Décision finale : modifier le bandeau sur le portail : Pour chaque zone, le service Wifi de l’association sera clôturé deux mois maximum après l’ouverture de l’accès ADSL des sous-répartiteurs par les opérateurs.

Perspectives : Christophe propose d’organiser un soirée découverte au CreaLab d’Angoulême en janvier.